Retour au site


Soyez le ou la bienvenu(e) sur le forum du site Humour Felin.
Profitez de ce forum pour échanger sur les thèmes felin ! :-)


>> Créer un compte        >> Mot de passe perdu?
Login :
Pass :
Contacter l'administrateur

 
 Cel
 5 messages
Arrêt cardiaque de mon chatPosté le 09-09-2011, à 08:19  
Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur le forum.

Mon petit César qui allait avoir 4 ans le 3 octobre prochain nous à quitté brutalement hier matin. C'était un beau mâle maine coon blanc.

Mon mari s'est levé hier matin et tout allait bien, les chats étaient dans la cuisine (nous avons également une maine coon femelle, Alaska) César lui a demandé des caresses comme à son habitude.

Je me suis levée 1h30 après car ma petite fille de 5 mois venait de se réveiller (je suis en congé maternité) puis suis allée dans la cuisine pour lui préparer son biberon.

Alaska m'attendait mais pas César, j'ai senti tout de suite quelque chose de pas normal quand soudain j'ai vu ses petite pattes arrières dépasser et je l'ai appelé mais sans réaction. Je me suis approchée de lui et la j'ai découvert qu'il ne bougeait plus, inerte près de mon frigo. J'ai tout de suite pensé à une crise cardiaque car je sais que c'est une des maladies chez le maine coon. J'ai essayer de le reanimer mais en vain... Ca venait de se passer.

Depuis je ne suis pas bien du tout, j'ai confié ma petite fille chez mes parents jusqu'à cet après midi car je n'arrive pas à m'en occuper. Je suis vraiment pas bien, je n'arrête pas de pleurer, il me manque terriblement. Il laisse un gros vide. J'ai sans arrêt l'image de lui quand je l'ai découvert inerte sur le sol qui trotte dans ma tête. J'en peux plus. Je me dis sans arrêt qu'avec de "si" j'aurais peut etre pu faire quelque chose alors que je sais très bien qu'on ne peut pas changer le cours de choses mais c'est duuur!
J'ai également peur que ma minette se laisse aller car elle n'a jamais été seule. César était déjà la quand Alaska est arrivée. Je la surveille de près.

C'est fou la place qu'ils prennent dans nos coeurs et dans nos vies. Je me sens vide. J'aimerais qu'il revienne! on est malheureux

Est-ce qu'il vous est arrivé un cas similaire? comment votre deuxième chat à-t-il réagit, avez vous des conseils à me donner?

Merci à toutes les personnes qui liront mon petit message.

Un calin tout doux

Il faut être inscrit pour répondre  
 zoézazalulu
 2394 messages
en ligne
[Galerie] - [Blog]
Posté le 09-09-2011, à 08:27  
Je compatis vraiment à ta peine , c'est un véritable arrachement que de les perdre. J'ai 2 petites chattes et je ne les imagine pas l'une sans l'autre mais quand j'ai perdu ma Toune il y a 5 ans , elle était seule, aussi, je ne peux pas te renseigner sur ce que ressent le chat qui reste seul . Je te souhaite beaucoup de courage pour traverser cette épreuve très cruelle .

------------------------------
La mélancolie c'est un chat perdu qu'on croit retrouvé (Léo FERRE)
Il faut être inscrit pour répondre  
 dominette
 367 messages

[Blog]
Posté le 09-09-2011, à 09:32  
Tu traverses un moment difficile et c'est normal que tu sois bouleversée... Regarde une belle photo de ton chat quand la dernière image trop pénible t'envahit. Dis-toi qu'il n'a pas souffert et qu'il a eu une vie douce auprés de vous...Pour ta petite chatte, je pense qu'elle accepterait un nouveau compagnon de jeu, plutôt un jeune chat. La vie continue, et chaque chat est unique, mais on peut donner sa chance à un autre...
Surtout ne culpabilise pas : ce n'était pas décelable, et c'était une fragilité de la race.
J'ai eu 2 chats de moins de 5 ans, dont un César aussi, qui sont partis en une journée suite à un coma diabétique malgré la perfusion en urgence chez le véto...
J'en accueille toujours plusieurs à la fois chez moi, et m'occupe des chats sans foyer aussi dehors.

------------------------------
dominette
Il faut être inscrit pour répondre  
 Cel
 5 messages
Posté le 09-09-2011, à 13:06  
Merci pour vos messages.
Normalement nous déménageons l'été prochain dans une maison, je vais peut être attendre ce moment la pour reprendre un autre petit compagnon. Pour le moment nous ne l'envisageons pas car la peine est trop lourde. Je pense qu'on va laisser un peu de temps. Nous l'aimions énormément et cela ne fait qu'un jour mais il nous manque plus que tout.
Chaque fois qu'on fait un truc on se dit: "César aurait fait ça" ou "il s'était venu la"...aïe que c'est dur, mon appartement est vide!
Le plus dur c'est que ma mère me dit que je dois pas ne laisser aller, que je dois être plus forte, que c'est qu'un chat et que je dois garder la tête haute pour m'occuper de ma fille!
Je me suis fâchée car c'est peut être qu'un chat mais il prenait beaucoup de place dans ma vie et je l'aimais de tout mon coeur. Je trouve pas cool sa réaction et ça me fait d'autant plus mal!
Bref...
Ce n'est pas évident...
Nous allons mettre un cadre de lui comme ça je suivrai ton conseil, dès que cette image me reviendra, j'irai le regarder.
Merci pour votre soutien.
Il faut être inscrit pour répondre  
 zoézazalulu
 2394 messages
en ligne
[Galerie] - [Blog]
Posté le 09-09-2011, à 14:38  
"Ce n'est qu'un chat" est une phrase que je déteste moi aussi et qui me met très en colère . Aussi, je te donne à lire ce très beau texte de Philippe Ragueneau :

"Je me souviens de cette femme, un soir, qui pleurait ... C'était chez des amis. On se donnait des nouvelles des enfants. Elle avait dit simplement : "Mon petit chat est mort." Et elle s'était mise à pleurer ... Et, dans un coin du salon, un monsieur avait dit à un autre, en haussant les épaules : "Ce n'est qu'un chat, quand même ! ..."

Ce n'est qu'un chat !... Mais c'est immense, un chat, vous ne savez pas, Monsieur ? C'est immense ... Vous n'en avez pas, évidemment, et vous ignorez que l'on peut avoir, lorsqu'il s'en va à tout jamais, autant de chagrin que s'il s'agissait d'un enfant ... Aux gens qui n'en ont pas, ça paraît sacrilège ... Comment peut-on comparer, n'est-ce pas ? ...

C'est parce que vous ne savez pas, Monsieur. Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat, dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation, un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi ...

Tout cela, Monsieur, vous ne le savez pas, et quelque chose vous manque.

Mais je ne sais pas si je dois vous plaindre ou vous envier ... Parce que vous ne tremblez pas chaque fois qu'il tousse, ou éternue, ou n'a pas faim ; chaque fois qu'il s'est battu et que l'on cherche dans son poil, la trace des morsures et des griffes ; chaque fois qu'il rentre tard et que l'on ne sait pas, si dans la rue, un imbécile, qui roulait trop vite, ne l'a pas projeté contre un mur, désarticulé, brisé ...

Mais vous ne connaîtrez jamais non plus, c'est vrai, le bonheur d'un amour gratuit partagé. Parce que les chats, Monsieur, c'est tout le contraire de ce que certains racontent : c'est tendre, c'est bon, c'est fidèle, c'est lucide, c'est intelligent, c'est doux et ça vous dit des choses ... Tant de choses ! ...

Alors j'aurais voulu la prendre dans mes bras, cette femme que je connaissais à peine, et qui pleurait, et j'aurais voulu lui dire :

"Je vous comprends ... Pleurez tant que vous voudrez, pleurez sans vous soucier des autres. Eux ne savent pas et moi si ..."


Philippe RAGUENEAU



------------------------------
La mélancolie c'est un chat perdu qu'on croit retrouvé (Léo FERRE)
Il faut être inscrit pour répondre  
 Bouboulys
 289 messages

[Galerie] - [Blog]
Posté le 09-09-2011, à 19:00  
C'est une nouvelle très très triste, je suis tellement désolée pour
vous et pour César... 4 ans, c'est trop jeune, beaucoup trop
jeune
Je partage tout à fait ton sentiment : ils prennent une place
immense dans nos coeurs et dans nos vies...

Quand j'ai perdu mon très cher Ulysse en mai 2009, ma petite
Bianca s'est mise à déprimer.
Elle était avec lui 24h sur 24, il était sa maman, elle le chérissait,
ils dormaient l'un contre l'autre et se toilettaient mutuellement.
Ça a été très difficile pour elle et cette situation a accru mon
chagrin.
Qui plus est, j'ai choisi d'adopter un autre chat très rapidement
(même si je savais Ulysse irremplaçable) : j'avais peur de ne pas
en être capable par la suite et j'avais peur que Bianca souffre trop
de la solitude.

Je pensais qu'elle serait heureuse d'avoir un compagnon, qu'elle
jouerait à la maman. Mais ça ne s'est pas bien passé au début.
Elle avait alors presque 6 ans.
Eliott était un bébé, joueur, énergique. Rien avoir avec notre gros
pépère Ulysse de 10 ans et demi.
Le trop plein d'énergie d'Eliott, qui se jetait sur Bianca pour
jouer, parfois brutalement, a certainement aggravé sa déprime.

Cela étant, je ne regrette rien. Je suis persuadée qu'elle aurait
aussi souffert de la solitude. Tout a changé pour elle le jour où
nous avons perdu Ulysse. Toute sa vie, et la mienne bien sûr.

Sa déprime a duré jusqu'en octobre (soit 6 mois).
Elle semblait vivre au ralenti, ne pas s'intéresser à grand-chose.

Aujourd'hui, Eliott et Bianca s'entendent bien, mais ils n'ont pas
et n'auront jamais la complicité qu'elle avait avec Ulysse.
Ils se tolèrent, se reniflent, jouent ensemble, mais manifestent
peu d'affection mutuelle (pas de câlins ni de léchouilles, ou alors
très rarement) et ne dorment pas l'un contre l'autre.
On va dire qu'ils s'aiment bien mais sans plus.

Ils sont pourtant très heureux, il n'y a aucun doute, et très
affectueux avec moi.
Il faut être inscrit pour répondre  
 Douchka
 8577 messages
Clém
[Galerie] - [Blog]
Posté le 09-09-2011, à 19:26  
Je suis vraiment très attristée, j'imagine très bien la scène ..
Nous avons déjà perdu notre chat Mouchkine en décembre 2007, mais j'étais petite et ne me rendais pas compte ..Je te souhaite énormément de courage pour cette horrible situation ..Je ne vais pas le cacher et j'avoue que c'est normal, moi aussi si je perdais mon Fripouille je me sentirais morte, attristée et vidée de moi-même. En gros une part de mon coeur, de ma vie m'aura été enlevée. Mais tous les bons moments passés ensemble ont construit notre vie telle qu'elle l'est en ce jour, certes toujours le même refrain mais tellement vrai. Tout cet amour oui, restera accroché dans ton petit coeur à tout jamais. Eh oui l'amour, c'est éternel ..Pauvre petit minou. Repenses à tous ces moments. Avoir eu un petit minou c'est pour embellir notre vie, nous faire un peu penser à autre chose ..Et comment ça, s'il n'est plus la oui on peut penser le contraire ..Mais non. Il est toujours là. Certains le savent déjà mais je sais communiquer (vous devez sûrement déjà être au courant de certains cas ainsi !) avec des esprits de chats, et parfois je vois Mouchkine s'assoir près de moi ou se frotter contre mes jambes et passer dans la maison. J'entends ses cris. En fait il faut penser très fort à eux, vraiment avoir de l'amour pour ces petites bêtes si nous avons ce don. Moi ma vie sans chats c'est rien, c'est toute ma personnalité mon coeur mon corps qui s'est échappé ..Ne t'en fais pas je te comprends d'accord. Oui vides-toi de tes larmes, oui dis ce que tu as sur le coeur, pries pour ton petit minou et penses ensuite à ces bons moments. Penses très fort à lui et qui sait, il y aura peut-être une apparition qui se fera .. Alors, tu me crois ? Ce n'est pas pour rien que la citation "le chat est l'âme de la maison" existe.. La vie est un arc-en-ciel. Tu as des moments gais et non gais. Tu oublies peu à peu, ou tu gardes les meilleurs moments aussi ..Et l'amour en toi. C'est très important d'avoir un si beau souvenir de son animal. Qu'on a tant aimé et qui nous a renvoyé cet amour. Eux aussi sans nous seraient perdus ..Je compatis sincèrement. N'hésites pas à te confier ! Bon courage ! Penses à tous ces bons moments qui t'ont rendu tant heureuse ..Merci à nos petits amours d'être ou d'avoir été parmi nous. Pour avoir construit notre amour.

------------------------------
Une vie sans chat est une vie de chien.
Il faut être inscrit pour répondre  
 Oliver et Cie
 1246 messages

[Galerie] - [Blog]
Posté le 09-09-2011, à 22:08  
J'ai de la peine pour vous ... Je sais ce que c'est et je dis que lorsque l'on perd un de ces petits animaux, ce n'est pas rien.

Je connais cette page que Zoé vous a mis de Philippe Ragueneau et elle est tellement vraie ...

Il faut pleurer autant que vous en avez envie, ne pas vous retenir et n'accordez pas d'importance aux gens qui vous disent : "ce n'est qu'un chat" ! C'est parce-qu'ils ne savent pas, ne connaissent pas ... N'ont pas d'attaches aux animaux, du moins pas très fortes ... Et un grand manque de psychologie.

Il va vous falloir du temps pour faire votre deuil. Faites-le tranquillement et ne culpabilisez pas. Ce n'est pas votre faute, vous n'auriez rien pu faire.

Je vous souhaite un immense courage.

Une petite étoile de plus brille dans le ciel.

Il faut être inscrit pour répondre  
 Cel
 5 messages
Posté le 10-09-2011, à 23:08  
Oui le texte que zoé a posté est vraiment magnifique, je vais le garder précieusemsent dans un coin de ma tête.

Douchka tu as vraiment de la chance de pouvoir voir les esprits des chats, j'ai essayé de faire comme tu dis mais pour le moment rien ne s'est passé. Et pourtant, qu'est ce que j'aimerais le revoir!

J'essaye de faire beaucoup d'activités pour me changer les idées mais ça marche un moment et tout de suite je repense à lui et encore cette dernière image qui me revient sans cesse dans la tête. J'ai mis un cadre dans mon appartement mais pour le moment rien ne change. Je crois que j'ai eu un choc et que du coup je ne fais que penser à ça et à revoir cette dernière image.
Il me manque terriblement, il était si présent, tout le temps derrière nous, à table avec nous, devant la télé avec nous, bref non stop. J'ai très mal. Des fois je pourrais crier tellement ça fait mal. J'aimerais avoir une solution miracle. Mon mari lui le vit très mal aussi et souhaite ne pas trop en parler, je respecte son choix mais c'est dur, j'aimerais sans arrêt lui en parler mais il ne préfère pas. Pfff c'est injuste parfois.

En tout cas merci à tous pour toutes vos marques d'affection, témoignages, textes...ca fait du bien de vous lire.



Bouboulys,

Comment vous-êtes vous aperçu que Bianca déprimait?

Je surveille de très près ma petite Alaska. Je culpabilise même de la laisser seule à chaque fois que je sors.
Il faut être inscrit pour répondre  
 chat alors
 904 messages

[Galerie] - [Blog]
Posté le 11-09-2011, à 07:52  
Moi aussi, je compâtis à vore peine... Votre petit ange restera pour toujours dans votre coeur, à vos côtés... Laissez le temps faire son oeuvre, il adoucira votre douleur. Nous sommes de tout coeur avec vous. Courage.
Il faut être inscrit pour répondre  
 light
 12 messages

Posté le 11-09-2011, à 09:00  
Si vous le permettez je vais rejoindre votre groupe!
Les épreuves nous rendent plus fort, il est normal de s'apitoyer un certain temps, pour s'en sortir il faut voir les côtés positifs.
-Grâce à toi ce chat a vécu heureux, tu n'as rien à te rapprocher bien au contraire.
- Ne regarde pas ce que tu as "perdu" mais ce que tu "as", ta petite fille, ta famille, tes amis, ils sont ta raison de vivre.
- Si ton chat avait une langue, il te dirait d'être heureuse!


ps: La vie est une école à la manière d'un ruisseau avec des hauts et des bas..

Bon courage
paix
Il faut être inscrit pour répondre  
 Bouboulys
 289 messages

[Galerie] - [Blog]
Posté le 11-09-2011, à 11:05  
Pour répondre à ta question, Cel : eh bien je me suis rendue que
son comportement avait changé.
Elle était un peu léthargique, enfin plus lente.
Mais c'était surtout son manque d'intérêt pour les choses qu'elle
aimait avant : elle ne voulait plus du tout jouer, ni attraper les
mouches (jusqu'alors, une mouche "survivait" quelques minutes
une fois entrée dans l'appartement, et lorsqu'elle s'est mise à
déprimer, elle les regardait d'un air indifférent). Enfin, elle
semblait perturbée (mais pour le coup, je pense que c'était en
raison de l'arrivée d'Eliott).
Elle n'avait absolument pas l'air malade, c'est juste qu'elle avait
perdu tout son dynamisme, elle ne jouait plus, ne faisait plus sa
petite folle.
On remarque la déprime chez un chat qu'on connaît bien, le
comportement est vraiment inhabituel (sur la durée), ils ont
moins de réactions.
Plus rarement, surtout au début, elle semblait chercher quelque
chose et allait parfois à la porte d'entrée comme si elle attendait
Ulysse. En fait, elle avait toujours pétri plusieurs fois par jour le
ventre d'Ulysse, qui était comme sa "maman", et elle n'avait plus
rien à pétrir... Elle a mis plusieurs semaines avant de compenser
ce manque en s'allongeant sur ma poitrine.
Il faut être inscrit pour répondre  
 Cel
 5 messages
Posté le 13-09-2011, à 19:30  
Merci pour ton message light, il m'a beaucoup touché.

Merci également bouboulys pour votre réponse. Ma petite minette n'a pas l'air trop déprimée pour le moment. Il est vrai qu'à la base c'est une chatte très indépendante. Et puis en discutant avec une voisine à qui il est arrivé à peu près la même chose mais avec un chien, elle pense que ma petite Alaska a très bien compris que son compagnon est parti rejoindre le paradis des chats et que c'est pour ça qu'elle ne le cherche pas. D'apès elle les animaux ressentent et comprennent très bien ce genre de chose.

Il me manque toujours terriblement. Le moindre petit coin de mon appartement me fait penser à lui. Il était tellement dynamique est prenait tellement de place qu'il y a un gros vide. C'est fou à quel point je l'aimais et à quel point je continuerai de l'aimer. C'est injuste parfois. J'aimerais qu'il puisse revenir de la ou il est pour me faire un dernier gros calin! c'est dur de partir si brutalement!
Il faut être inscrit pour répondre  
 jessyjess07
 1 messages
Posté le 17-11-2011, à 11:35  
Bonjour à tous, je suis nouvelle sur ce forum et je cherchais des cas similaires à celui de mon petit loulou.
Mon chat, Jupy, avait 2 ans et dimanche 13.11.2011 il nous a quitté.
Au matin tout allait pour le mieux avec lui, il a mangé, joué comme il faisait toujours et puis en quittant sont petit arbre à chats il se lève et se rend vers sa nourriture. Sur son chemin il a sursauté (comme s'il s'était saisi de quelque chose) et puis s'est effondré. Il s'est mis à trembler et quand je me suis mise à genou à coté de lui il est resté sans vie.

Le véto pense qu'il a fait une crise cardiaque ou une rupture d'anévrisme, peut-être même qu'il avait une malformation cardiaque depuis la naissance.

En tout cas une chose est sure, il n'a pas souffert. Il est parti paisiblement en notre présence!!

Que me conseillez-vous de faire? Certaines personnes de mon entourage me conseille de tout de suite aller prendre un ou deux petits chats et d'autres me disent d'attendre.
Personnellement je ne sais plus quoi penser, je me dis que j'ai envie d'en prendre un autre tout de suite, mais de l'autre coté j'ai le sentiment de déjà l'avoir oublié...
Et puis, si je décide d'aller voir...vous me conseillez de prendre un chat ou deux?
Merci d'avance à vous et courage à tous ceux qui on perdu leurs petite perle rare bien aimée!!

Il faut être inscrit pour répondre  
 zoézazalulu
 2394 messages
en ligne
[Galerie] - [Blog]
Posté le 17-11-2011, à 16:21  
Je compatis à votre peine car c'est un moment cruel. Pour la question que cous posez , chacun réagit différemment mais je pense personnellement que chaque chat est unique et aucun des suivants ne prend la place d'un autre.C'est une autre histoire qui s'écrit et si votre coeur vous dit de faire tout de suite le bonheur d'un autre minou faîtes-le sans culpabiliser.
Personnellement après la mort de ma Toune , je pense que j'ai attendu trop longtemps avant d'adopter à nouveau.
J'ai repris 2 minettes de 6 semaines d'une même portée et je trouve que c'est génial d'en avoir 2 qui ont toujours vêcu ensemble. Et si vous avez les moyens et la place d'en avoir 2 , je dirais que c'est mieux qu'un seul.

------------------------------
La mélancolie c'est un chat perdu qu'on croit retrouvé (Léo FERRE)
Il faut être inscrit pour répondre  
 chat alors
 904 messages

[Galerie] - [Blog]
Posté le 17-11-2011, à 16:38  
Je suis de tout coeur avec vous, ayant déjà eu à subir cette peine immense.
Ecoutez votre coeur!! Reprenez un ou deux autres petits compagnons.
Il faut être inscrit pour répondre  
 Dayak
 1394 messages

[Galerie] - [Blog]
Posté le 17-11-2011, à 17:02  
Je suis d'accord avec Zoé : vous n'oublierez pas le chat qui vient de vous quitter, mais vous pouvez en adopter rapidement un autre sans honte si c'est ce que vous souffle votre coeur.
Personnellement, j'ai adopté une nouvelle minette une semaine après avoir perdu sa grande soeur, les gens me disaient que c'était trop tôt, que je ne prenais même pas le temps de faire mon deuil, mais je sentais que je ne pouvais pas faire autrement et que cela n'avait rien d'une trahison à la mémoire de celle qui venait de me quitter. Donc, si vous vous sentez prête à accueillir un nouveau compagnon, je vous conseille de le faire sans tarder et sans écouter les jugements.
Quant à en prendre un ou deux, il faut surtout penser à l'organisation future : la place, la nourriture, les frais vétérinaires, qui va les garder pendant les vacances... Si vous pouvez régler tout cela pour deux, je pense que c'est mieux qu'un seul car ils pourront s'amuser ensemble et se tenir compagnie pendant vos absences. Par contre, un chat "unique" est sans doute plus proche de ses humains - ma minette est seule à la maison pour des raisons pratiques et c'est un vrai pot de colle avec moi.
J'espère vous avoir aidée. Bon courage et tenez-nous au courant de votre décision.
Il faut être inscrit pour répondre  
 Julielou
 5 messages
Posté le 30-11-2011, à 15:05  
On est toujours énormement peiné quand ils partent. Surtout quand ils sont encore jeunes...à chaque fois on se dit qu'on n'en reprendra pas, que c'est trop de chagrin et puis on craque à chaque fois C'est tellement des amour ses petites boules de poil !
Il faut être inscrit pour répondre  
 lea971
 2567 messages
V.I.P.
[Galerie] - [Blog]
Posté le 30-11-2011, à 23:56  
Je suis vraiment désolée pour toi :'(








------------------------------
Ils embellissent notre coeur, alors protégeons-les <3
Il faut être inscrit pour répondre